Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Christèle : un beau chemin de foi

Accueil > Témoignages de Religieuses > Christèle : un beau chemin de foi

Les soeurs du Christ Rédempteur

Soeur Laurence raconte :

« J’étais revenue depuis peu à la Maison-Mère de Rillé, pour un service de congrégation. Un jour, je me trouvais dans le chœur de la chapelle, cherchant à photographier le bas-relief de l’autel. L’éclairage n’étant pas suffisant et ne sachant pas trop où sont les interrupteurs, c’est tout naturellement que j’ai demandé de l’aide à une jeune employée, Christèle, qui faisait du ménage là, tout près… Quelques mots sont échangés. Et c’est comme un « courant » qui passe entre nous :

Christèle : Il y a quelque chose que je regrette... Je ne peux pas communier…
Moi : Vous avez sûrement une histoire qui explique cela, Christèle...
Christèle : Oui, j’ai été baptisée, mais je ne suis jamais allée au caté.

Autel de la chapelle et son bas relief : Jésus détaché de la croix et remis à Marie sa mère. Marie-Madeleine et Jean, l'apôtre bien-aimé, l'entourent. Nous sommes là, toutes les deux, au pied de l’autel. Cette demande si personnelle, et à la fois si simple et si spontanée, je la reçois comme un signe de la présence du Seigneur, du travail que son Esprit ne cesse de faire dans les cœurs ! J’évoque alors le chemin qu’elle pourrait faire pour pouvoir mieux connaître la vie de Jésus, l’Evangile, la vie de l’Eglise… J’en parle d’autant plus volontiers que ces 9 dernières années, en Savoie où j’étais en communauté, j’ai justement eu la joie d’accompagner plusieurs catéchumènes.

Quelques semaines plus tard, nous nous retrouvons à quatre autour d’une table : Christèle, accompagnée d’Astrik, une amie qui travaille aussi à Rillé, Léon L., diacre permanent chargé du catéchuménat sur Fougères, et moi-même.

Christèle et à sa droite son amie Astrik lors de la Confirmation à la cathédrale de RennesAu rythme d’une rencontre toutes les trois semaines, nous avons échangé le plus souvent à partir de l’évangile selon saint Marc. Christèle et Astrik sont particulièrement attentives et actives !… Christèle évoque de temps en temps les rencontres de préparation au baptême de Romain, leur aîné, baptisé il y a 2 ans, et les autres réunions auxquelles elle participe encore pour le baptême de Pauline qui vient tout juste d’avoir un an. La vie de Jésus, le regard d’amour qu’il porte sur nous, l’alliance qu’il a nouée avec l’humanité et avec chacun, c’est une Bonne Nouvelle qui met de la “lumière” dans nos vies.

Groupe des personnes confirmées à la cathédrale de Rennes le 3 juin, veille de la Pentecôte. Christèle est au milieu du deuxième rangPortée par tout cela, le 3 juin, veille de la Pentecôte, Christèle a reçu le sacrement de Confirmation à la cathédrale de Rennes, avec 53 autres adultes. Et avec Astrik comme marraine.
Le lendemain, entourée de sa petite famille, des sœurs de la Maison-Mère et de toutes ces personnes qui aiment venir à Rillé pour la messe dominicale, elle a eu la joie de communier pour la première fois  !
Christèle a donc reçu maintenant les trois sacrements de l’initiation chrétienne. Dans son homélie, le Père Davenel, aumônier, explique bien leur importance dans la vie du chrétien. Il les compare à ce qui est nécessaire même pour une vie humaine : “Pour qu’un bébé puisse vivre et grandir, il faut d’abord le laver, c’est le BAPTEME. Ensuite, il faut le nourrir, c’est L’EUCHARISTIE. Il faut lui parler, le considérer comme un membre de la famille, d’une communauté, c’est la CONFIRMATION... Ces 3 sacrements nous font grandir peu à peu dans l’amour de Dieu et de nos frères et sœurs” ».

Sr Laurence, SCR, Fougères

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 21 septembre 2017

Nous sommes appelées, en Jésus le Christ Rédempteur, à adorer et à aimer Dieu dans sa Justice (Règle de Vie)
Pied partage