Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Engagements dans la Vie Religieuse

Accueil > Devenir sœur du Christ Rédempteur > Engagements dans la Vie Religieuse

Les soeurs du Christ Rédempteur

L’événement est raconté par 2 jeunes Professes du Burkina Faso (extraits) :

« Ouagadougou. En ce samedi 07 Septembre 2013, à 9h30, nous avons commencé la messe par une procession au cours de laquelle les élues du jour tenaient chacune un cierge allumé. Quelle belle procession !

Le principal était Monseigneur Gabriel SAYAOGA, évêque du Diocèse de Manga, entouré de 22 con-célébrants venant de différentes paroisses des Diocèses de Manga, Koupéla, Dédougou, Ouagadougou et Fada pour soutenir leurs filles.

L’église de Dassasgho était pleine d’une foule immense constituée de religieux(ses), amis et connaissances. La chorale Ste Marie-Immaculée a bien animé la messe par des chants en différentes langues : moré, lingala, dioula, gourmacema et s’ân. Quelle richesse dans la diversité !

… Après L’Evangile en Saint Jean 15, 1-17, sœur Andréa, maîtresse des Novices, a appelé chacune par son nom. Celle-ci répondait « me voici » et avançait dans la confiance. Elles se présentaient devant le célébrant qui les invitait à exprimer leur désir de se consacrer au Seigneur.

Sr Eveline prononce son engagement définitif dans la famille des Soeurs du Christ RédempteurEnsuite vint le rite de l’engagement définitif. Sœur Marie-Thérèse, responsable du Juniorat, appela sœur Eveline qui s’avança en chantant : « Seigneur tu m’associes à ton œuvre d’amour, je me consacre à toi pour le monde, accueille moi, que je sois une offrande parfaite ! ».
Elle vint devant le célébrant pour exprimer son désir de suivre le Christ Pauvre, Chaste, et Obéissant dans la congrégation des sœurs du Christ Rédempteur.

Après cela, nous avons écouté la belle, riche et profonde homélie du Père Evêque. En effet, comme l’Evangile disait ceci : « Je suis la vigne, vous êtes les sarments, sans moi vous ne pouvez rien faire », c’est dans ce sens que l’évêque a dit que pour que les sarments puissent porter du fruit, il faut qu’il y ait communication entre la tige et les racines. Ainsi donc, il invitait chacune à être à chaque instant en communion avec Dieu, fermes dans la prière. Et comme Jésus le Rédempteur, à donner la vie aux autres.

Après l’homélie, vint l’engagement des jeunes professes : Aline, Edith, Jacqueline, Josiane et Solange qui s’avancèrent en chantant ce beau chant : « Mue par ton Esprit, Seigneur, j’ai cru eu ton amour. Je viens libre et joyeuse me consacrer. Seigneur envoie-moi ! ».

Aline, Edith, Jacqueline, Josiane et Solange deviennent Soeurs du Christ Rédempteur Après l’engagement, elles signaient le registre, puis recevaient la croix que leur remettait Sr Madeleine, Supérieure Générale, signe de leur appartenance à la congrégation des sœurs du Christ Rédempteur.

Monseigneur a béni l’alliance qui a été remise à sœur Eveline par la Supérieure générale, comme gage d’amour et de fidélité à Dieu et signe de son don total au service de l’Eglise.

La célébration s’est achevée avec un beau chant d’action de grâce et une belle danse qui mobilisaient Mossi et Samo, Gourmantché et Congolais.

Toutes nos vives félicitations à vous, nos sœurs Aline, Edith, Jacqueline, Josiane, Solange et Eveline.
Bon vent à vous et bonne mission des sœurs du Christ Rédempteur à chacune. Que la Vierge Marie, Mère des consacrés, soit votre modèle ! ».

Sœurs Odile LONDE et Blandine DRABO, SCR.