Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Fêter la force de l’amour

Les soeurs du Christ Rédempteur

Dans notre église de Notre Dame de la Miséricorde de Nanterre, aujourd’hui 30 septembre 2017, la communauté paroissiale est heureuse, au cours de l’Eucharistie, de rendre grâce avec Catherine et Gilles, Isabelle et François qui fêtent respectivement leurs 20 et 30 ans de mariage. Voici le poème qu’ils nous ont partagé, à quatre voix :

Célébrer... 20, 30 ans de mariage, c’est fêter la force de l’amour
sur la morsure du temps et de l’habitude
qui, parfois, enlise, banalise les sentiments les plus grands.
C’est fêter une espérance portée à bout de cœur qui réchauffe notre terre.
C’est avoir su engager sa vie pour le bonheur de l’autre,
avoir su transformer la monotonie de chaque matin qui revient
en une humble symphonie du geste quotidien.

Vive les mariés ! Célébrer... 20, 30 ans de mariage, c’est avoir appris à cheminer côte à côte, avoir su trouver ensemble une secrète complicité, un rythme commun,
où chacun peut soutenir l’autre sans l’empêcher de marcher,
où chacun peut s’appuyer sur l’autre sans l’écraser ;
avoir su s’accepter différents dans la communion,
égaux dans la réciprocité du don et du dépassement,
respectueux et dignes dans les concessions.

Célébrer 30 ans de mariage, c'est savoir écouter, épaule contre épaule Célébrer... 20, 30 ans de mariage, c’est avoir su, ensemble, apprivoiser la joie et la confiance, les épreuves et la souffrance ;
accueillir la vie par l’arrivée des enfants telle que Dieu l’a voulue pour nous,
et continuer à les enfanter aujourd’hui encore,
les aider, les encourager, sans prendre leur place.
C’est avoir su habiter le silence du bonheur qui n’est plus un silence vide et gêné,
mais une respiration, une complicité intérieure ;
avoir su creuser si profond les racines de son amour qu’on n’a plus guère besoin du langage des mots pour se dire, se deviner,
être là présents et pressentir que cet amour ne passera jamais.

Célébrer... 20, 30 ans de mariage,
c’est savoir écouter, épaule contre épaule, le chant du monde
et y pressentir la présence de Quelqu’un qui est et qui vient,
ce Dieu qui, un beau jour, a uni deux destins, deux vies ;
Nous rendons grâce pour ce chemin parcouru,
accompagnés de nos familles, de nos amis, de nos communautés.
Nous renouvelons la promesse devant Dieu et vous tous de nous aimer fidèlement et de tout faire pour que notre amour porte du fruit et s’ouvre aux autres.

Texte anonyme transmis à Madeleine R., SCR, Nanterre