Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

L’Esprit Saint et la voiture

Les soeurs du Christ Rédempteur

La fête de la Pentecôte a donné l’occasion de réfléchir sur l’Esprit-Saint, dans le “Groupe Evangile” de la Maison de Chaudeboeuf où je vais lire chaque mois l’Evangile. L’aumônier, Hélène, avait préparé la liturgie de la Pentecôte avec l’équipe liturgique de la Maison quelques jours auparavant. Elle me met au courant de leur échange. Un résident, Jean, fait partie des deux groupes "Evangile" et "Liturgie".

Le texte d’évangile du jour de la Pentecôte contient ce passage : Jésus nous dit : « Je ne vous laisserai pas orphelin ; il viendra lui, le Défenseur. Il vous enseignera tout et vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit ».

Qui donc est l’Esprit-Saint ?
Et chacun de s’exprimer : c’est l’Esprit de Dieu qui donne l’espérance, la lumière, la charité, la joie... Il met en nos cœurs : le pardon, l’écoute, le respect des autres... Tout cela nous aide à vivre. C’est aussi le Défenseur, car nous sommes parfois attaqués par des mauvaises pensées qui nous viennent de l’esprit du mal : la tristesse, le mensonge, la rancune, la division, les malentendus, la colère...

Jean s’exprime tout à coup. Pour expliquer l’Esprit-Saint, il a l’idée d’une voiture. Quand elle a beaucoup roulé, il faut penser à faire la vidange, vider l’huile qui est sale, mauvaise, pour la remplacer par de l’huile neuve et propre. Dans notre cœur c’est pareil. Il faut savoir s’arrêter dans la prière pour le vider de tout ce qui le salit, pour laisser l’Esprit-Saint y mettre un amour tout neuf et tout propre.

Il est alors question dans le groupe de la panne d’essence : il y a alors une petite lumière qui s’allume sur le tableau de bord.
Pour notre cœur, ce qui nous montre qu’il n’y a plus d’essence de Dieu, c’est à dire d’amour dans notre cœur, c’est la tristesse, le découragement, le ras le bol, la colère, la jalousie... Il est alors grand temps de se poser dans la prière pour laisser l’Esprit-Saint remplir nos cœurs de l’Amour de Dieu.
Et en plus, contrairement à la pompe à essence pour la voiture, il n’y a pas besoin de payer pour laisser notre cœur se remplir, car l’Amour de Dieu, c’est gratuit !

L’Esprit-Saint parle toujours au cœur de celui qui l’écoute !

D’après le récit d’Hélène (aumônier de Chaudeboeuf), transmis à Sr A.M., SCR, Fougères

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 22 août 2017

« Entre les mains de mon Dieu, je suis heureuse en tout lieu. Je ne veux ni ne crains rien. Dieu me suffit : tout est bien » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage