Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

La santé au Burkina : l’ASPC fête ses 25 ans !

Accueil > Où sommes-nous ? > Quelques pages du Burkina Faso > La santé au Burkina : l’ASPC fête ses 25 ans !

Les soeurs du Christ Rédempteur

Pagne réalisé au Burkina Faso pour la journée mondiale de la santéLe 11 février, Journée Mondiale des Malades, l’Association des Structures Sanitaires Privées Catholiques (ASPC) a fêté ses 25 ans d’existence à Ouagadougou. La célébration eucharistique a été présidée par Monseigneur Kiedga, évêque de OUAHIGOUYA, Président de la commission pastorale de la santé, délégué par la Conférence épiscopale Burkina/Niger. Les 15 diocèses du Burkina Faso étaient représentés. Plus de 250 personnes ont participé à cette belle cérémonie.

Pour préparer cette fête, des pagnes ont été confectionnés, des cartes d’invitation envoyées, une émission radiophonique a été lancée à Radio Ave Maria de Ouagadougou, des conférences ont été proposées…

A l’origine, en 1989, le cardinal Paul ZOUNGRANA envoie à Dakar deux médecins pour participer à une rencontre sur les structures sanitaires confessionnelles. De cette rencontre naît l’idée de créer une structure sanitaire au Burkina. Il est demandé à tous les évêques de recenser les structures sanitaires catholiques de leur diocèse : 40 sont répertoriées en 1990.

Case d'hospitalisation au dispensaire de SalembaoréA ce jour, 125 structures adhèrent à l’association, réparties dans les 13 régions du Burkina. On y trouve un hôpital Saint Camille à Ouagadougou, des centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA), des centres médicaux (COMME), des centres de santé et de promotion sociale (CSPS), des centres de rééducation nutritionnelle (CREN), des centres de réhabilitation et d’adaptation à base communautaire (RBC), des orphelinats, des dépôts pharmaceutiques, des centres d’accueil pour nécessiteux, malades mentaux, sidéens. L’ASPC a été reconnue par l’état burkinabé en 1995.

Dépôt pharmaceutique d'un dispensairePour l’ASPC soigner les malades est une vocation qui implique dévouement, charité, formation spirituelle et humaine. L’ASPC a pour but, la coordination, la formation du personnel, l’amélioration de la qualité des prestations, et, surtout, le témoignage de la Foi Chrétienne à travers les soins aux malades. Les services catholiques de la santé sont la continuation du ministère du Christ et ils témoignent de la sollicitude de l’Eglise pour l’humanité souffrante.

Sr Angèle FOUGERES et Sr Marianne FALANKA, SCR,
Salembaoré (Burkina Faso)

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 23 octobre 2017

Ne craignez pas qu’en combattant pour le royaume de Dieu vous manquiez des choses nécessaires à la vie. Loin d’avoir cette crainte, dépouillez-vous s’il le faut pour faire une aumône (Testament Spirituel)
Pied partage