Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Pontmain raconté à des Vietnamiens par...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Durant cette semaine pascale, je me trouvais dans la petite église de paroissiale de Pontmain, modeste bourgade de la Mayenne où la Vierge Marie est apparue à des enfants le 17 janvier 1871.

Bientôt arrive un groupe. A sa tête un jeune Africain que je reconnais. C’est l’Abbé Martin, originaire du Cameroun. Il assure l’accueil des visiteurs. Derrière lui, un groupe important de Vietnamiens. Je suis seule "blanche".

Mr l'Abbé Martin et une partie du groupe de Vietnamiens
Médusée, j’assiste à la présentation faite par l’Abbé dans son langage fleuri, et remarque l’intérêt extraordinaire des pèlerins. Il leur parle de ce village d’à peine 100 habitants à l’époque de l’apparition, de la chapelle délabrée qui avait ému le cœur de l’Abbé Michel Guérin qui la desservait dans les années 1830, du peu d’intérêt des habitants pour ce qui concerne la foi. L’Abbé Guérin réitérant chaque semaine près de l’évêque sa demande pour être envoyé à Pontmain, il y est nommé Curé en 1836. Peu à peu, il fait restaurer, agrandir, embellir la chapelle. Pour le prêtre tout est occasion pour former la population à la prière, et particulièrement à la prière à Marie. Une petite statuette de la Vierge est accueillie tour à tour dans les familles pour présider à la prière du soir, et aussi pour les rendre participantes à la vie paroissiale.

En 1870, c’est la guerre en France et tous les hommes en âge de porter les armes partent : 38 dans ce petit village. Avant leur départ, le prêtre les bénit, les confie à Marie, à la prière de toute la population...
Ils reviendront tous, sains et saufs !

Petite Eglise paroissiale de Pontmain
L’assistance, qui sait ce qu’est - encore aujourd’hui chez eux - la guerre et même les persécutions, ne perd pas une parole de l’Abbé Martin. La belle Vierge de Pontmain "parle" à ces pèlerins du Vietnam. Ils accueillent le message qu’elle a communiqué à des enfants durant les trois heures de l’apparition le soir du 17 janvier :
“Mais priez mes enfants,
Dieu vous exaucera en peu de temps.
Mon fils se laisse toucher”

Sr A.M. SCR Fougères

Pour en savoir plus, voir dans les Archives de notre Site :

- Pontmain : Le jour où le ciel s’ouvrit...
- Pontmain : P. Michel Guérin bientôt saint ?

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 décembre 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage