Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

"Va t’entendre avec ta mère !"

Accueil > Témoignages de Religieuses > "Va t’entendre avec ta mère !"

Les soeurs du Christ Rédempteur

Sr EdwigeLe 10 janvier 2016 avait lieu en sa ville de Bobo-Dioulasso la messe d’action de grâce de Soeur Edwige (suite à ses voeux perpétuels à Rillé-Fougères le 15 août 2015). Voici comment elle a partagé son chemin original :

« Chers frères et sœurs en Christ, bonjour !

Je suis Soeur Edwige TRAORÉ, issue d’une famille musulmane pratiquante.

J’ai fait la découverte de l’Église Catholique d’abord grâce à une amie. Plus tard, j’ai demandé la permission pour m’inscrire à la catéchèse. Papa, après un temps de silence, me dit en souriant « Toi, tu me demanderas davantage… Va t’entendre avec ta mère ».

Il disait cela en faisant allusion à un petit fait qui s’était produit quand nous étions en route pour le village situé à quelques kilomètres du petit séminaire de Bobo. C’était la première fois que je voyais des religieuses. J’ai demandé à papa qui étaient ces femmes vêtues de blanc. Il me répondit : « qu’elles sont des femmes de Dieu, qu’il existait aussi des hommes de Dieu ; que ces personnes sont au service de Dieu et de leurs frères. Et que dans ce village, ils ont des écoles ».

La famille de Sr Edwige, lors de la messe d'action de grâcesJe lui ai fait la demande de m’inscrire dans leur établissement après mon certificat d’études primaires. Depuis lors, l’image de ces femmes de Dieu ne m’a plus quittée et s’est concrétisée lorsque j’étais au foyer Clair Logis. Des femmes qui ne se sont pas choisies, venant de différents pays, de différentes cultures et mentalités, sont réunies au nom de Dieu, menant une vie organisée de prière, de travail professionnel etc... Cette dimension de vie communautaire m’a impressionnée.

Pendant mon Catéchuménat, cette même amie que j’ai citée au début m’a fait participer à une prière de louange dans cette même chapelle. C’est comme cela que j’ai pris attache avec la CCB (Communauté Chrétienne de Base) Jeunes. J’ai vécu des moments forts de prière, de récollection, de retraite annuelle, de rencontre avec d’autres CCB à l’aumônerie des jeunes. La vie en CCB a dynamisé ma FOI.

J’ai rejoint ensuite le groupe des jeunes en recherche de vocation à Tounouma Filles. J’ai reçu le baptême le 22 avril 2000 et la confirmation le 3 juin 2001. C’était aussi la fin de ma formation à Clair Logis, avec mon envoi en mission à Ziniaré dans un foyer de jeunes filles. J’ai alors rencontré Sr Germaine (sœur du Christ Rédempteur) lors d’une récollection du Mouvement Eucharistique des jeunes à Ouaga. J’ai fait ma démission à Clair Logis après trois ans de service.

Je suis entrée au postulat en 2005 et ai fait les premiers vœux le 27 septembre 2008 chez les Sœurs du Christ Rédempteur à Ouaga. Le 15 août 2015, j’ai prononcé les vœux perpétuels dans leur Maison-Mère à Rillé-Fougères (France).

Je profite de cette messe d’action de grâce pour traduire ma gratitude à toutes les personnes qui ont marqué mon cheminement. Ma reconnaissance va à Clair Logis- Bobo. Ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce à vous...

Soeurs du Christ Rédempteur autour de Sr Edwige, lors de le messe d'action de GrâcesChers Parents, que vous dire ? Sinon que je suis heureuse et je ne regrette pas d’avoir choisi ce chemin. Vous avez accepté mon choix de religion et ma vocation religieuse. Puisse Dieu vous combler de ses bienfaits !

… Ma gratitude va à l’endroit de Sr Madeleine P. et à toutes les sœurs du Christ Rédempteur.

A chacun et à tous MERCI ! »

Soeur Edwige T., SCR, en Cté à Ouagadougou

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 22 novembre 2017

Jésus fait toujours ce qui plaît au Père : communiquer sa vie de Fils à ses frères les hommes, afin de les rétablir dans une relation filiale envers le Père et une relation fraternelle entre eux (Règle de Vie)
Pied partage