Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Visage de l’Eglise universelle

Les soeurs du Christ Rédempteur

une expérience singulière

Chacun est accueilli et accueille l’autre… Chacun apprend la rencontre pour apprendre de la rencontre ...

En ce dimanche 24 mai 2009 à Etampes, c’est ce que nous avons appris et vécu !

Jétais invitée avec trente religieuses « venant d’ailleurs » à vivre un temps de retrouvailles et de partage festif avec la communauté chrétienne St Jean Baptiste à Etampes.

A 11h, l’Eucharistie nous rassemble tous : gens aux visages colorés pour la majorité et de tous âges.
L’Evangile du jour nous invite à faire nôtre la prière de Jésus :
« Père Saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés. Qu’ils soient un comme nous sommes un » (Jn 17).

C’est cette Parole de Jésus que nous vivons en ce temps fort de la Messe et que nous vivrons par la suite de la journée !

Le Célébrant est africain. Les 8 servants d’autel, filles et garçons sont asiatiques ou africains. Deux d’entre eux, une fille et un garçon joueront un magnifique morceau de flûte traversière accompagné de la guitare…

Au début de la célébration, des instruments divers sont distribués à qui veut pour accompagner les chants ! Devant moi, une mamie française saisit les maracas. Elle est visiblement heureuse de les utiliser pour rythmer le chant d’ouverture ! Elle le fait admirablement ! Son mari, les 80 ans bien acquis, frappe des mains.Tous les deux font plaisir à voir !

Christ est là vivant au milieu de son peuple rassemblé !
C’est au moment du geste de paix que se vit un temps fort et porteur d’une réalité exceptionnelle ! Dans le calme, les personnes se déplacent. C’est vraiment la Paix de Jésus qui circule dans tous les regards, les cœurs et les mains des personnes présentes !

« Nous avons la chance d’avoir des chrétiens venant d’ailleurs pour nous réveiller et nous apprendre la rencontre et la fête ! Ils nous redonnent le goût de prier ! » me dit mon voisin au cours de l’Eucharistie.

Le repas préparé par les familles est festif lui aussi. Rien ne manque : apéritif, beignets et crudités, riz et poissons divers et encore le poulet !
Les desserts sont nombreux et variés. Les dames présentes ont apporté les desserts types de leur pays. Deux femmes musulmanes maliennes, endimanchées dans leurs superbes pagnes, sont là aussi avec les beignets confectionnés pour nous. Une dame italienne a fait un gâteau à la rose. Une dame protestante dit sa joie d’être dans cette communauté paroissiale d’Etampes...

De 15h à 16h30, un temps de partage nous rassemble à nouveau. Huit membres de la communauté chrétienne nous disent leur joie d’être dans cette paroisse où, avec tant d’autres venant d’horizons divers, ils partagent la même foi !

Ce jour-là, j’ai découvert ce que peut être une fraternité évangélique, une Eglise qui vit l’interculturel dans le souffle de Pentecôte !

Fait alors écho en moi, ce passage de notre Règle de Vie de Soeurs du Christ Rédempteur, p 55 : "Célébrer L’Eucharistie, c’est croire que la Pâque du Christ est capable d’ouvrir les coeurs à l’amour fraternel, de renouer les liens que l’égoïsme ou la peur ont détruits ou distendus.
Le mystére eucharistique devient dans nos communautés en marche, un chemin d’espérance".

Soeur Annick B, SCR, Paris.

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 octobre 2017

La première dimension de notre vie consacrée au Christ Rédempteur est une dimension de contemplation (Règle de Vie)
Pied partage